Mémoria par Laurent Genefort : Folio SF

Posté par maavar48 le 30 septembre 2011

Mémoria est un must !!!

L’humanité se ballade allègrement dans l’espace …
On change d’enveloppe Corporelle comme de chemise ( si on possède ce qu’il faut ) …
De nombreuses espèces extraterrestres …
Un paquet de planètes colonisées …
Rien de nouveau sous le soleil de la planete SF ??
Non ! MAIS ce roman possède un signe distinctif particulier : il est bien écrit et il est plausible ..
En plus il y a de l’idée et des idées car l’auteur ne se contente pas de poser un décor ..
Les thèmes sont fouillés et développées avec un style convainquant ..
Le lecteur découvre des personnages bien dessinés et très cohérents …
Un thriller musclé dans un environnement futuriste fouillé … dépaysant ..
Bref : des complications .. du sang .. des baffes .. du rythme .. du suspens … un futur de derrière les fagots …
…………………………………………………………………………………………………….
Il y a un bon moment que j’ai découvert Alain Genefort ..
C’est un auteur français qui occupe une case à part dans le monde de la SF française contemporaine …
Un auteur qui est le maître du dépaysement de très .. très haute tenue ( cycle d’Omale ) et qui est passé maître dans le thriller futuriste musclé : La mécanique du talion ….
Il maîtrise de longue date le space et le planète opéra ..
Pour les amateurs de SF Alain Genefort fait presque office de service public grâce à lui nous avons la possibilité de lire autre chose que des traductions qui sont quelquefois improbables ….
Depuis des années il ne cède rien à ce qui se fait de mieux au delà des mers et des océans dans la langue de shakespeare ..
Ps: La couverture colle de facon impécable avec cet univers. …

Publié dans Non classé | Pas de Commentaire »

Le neuvieme escadron par Aleksei Chadov

Posté par maavar48 le 30 septembre 2011

Un film absolument remarquable. !

Un excellent film de guerre et également sur la guerre en soit …
Une année environ avant le retrait des armées russes de l’Afghanistan nous suivons des soldats depuis leur incorporation jusque la fin de la guerre …
Ce film a de très nombreuses qualités sur le plan de la forme comme sur le fond …
Il atteint l’excellence grâce à une grande maitrise des détails et grâce à la prestation de remarquables acteurs qui sont plus vrais que nature …
Il y a à certains moments un aspect documentaire et le plus souvent c’est une fiction très réaliste .. touchante .. effrayante …
Les motivations sont nuancées dans leur présentation.
IL y a des conscrits .. des volontaires … des conscrits volontaires de tous âges et de toutes origines sociales …
De ce fait les motivations .. les comportements se télescopent et les caractères s’entrechoquent ..
Les scènes de combats sont assez crues et n’ont rien de surfait …
Ce film est immensément crédible et c’est un incontournable sur le sujet ..
……………………………………………………………………………………………………..
Ce film répare une grande injustice et il est d’ailleurs dédiés au grand père de l’auteur …
Ce fut un conflit très dur pour les soldats comme pour les populations civiles …
Il a laissé d’ailleurs de nombreuses cicatrices .
Personnellement ce film m’a beaucoup ému car en 95 … :
j’ ai travaillé avec des vétérans de cette guerre cruelle ( action sociale ) …
Ce qui m’avait frappé c’est que ce n’était pas la peur des combats qui hantaient leur mémoire de vétérans…
Mais c’était le souvenir que la mort pouvait venir d’un enfant ou d’une femme enceinte qui vous emportait dans la mort avec elle ou lui avec lui …
Cela a généré de destructrices impulsions de culpabilité chez eux car le prix à payer pour survivre était totalement immoral et pourtant il fallait le payer ..
Au retour : ils passèrent à la trappe et ils eurent à se confronter à une Russie en plein délabrement. ..
Une Russie qui avait d’autres priorités que de reconstruire ceux qu’elle avait allègrement détruits …
Le film a d’ailleurs de ce point de vue une fin qui ne manque ni de dignité ni de clarté …

Mieux vaut tard que jamais …
Bref : un grand moment de cinéma !!

Publié dans Non classé | Pas de Commentaire »

épitres par Moïse Maïmonide

Posté par maavar48 le 30 septembre 2011

Epîtres
Epîtres
par Moïse Maïmonide
Le RAMBAM ( Rav et commentateur éminent des 12 et 13 ème siècles ) a manifesté à de nombreuses reprises le réel souci de s’engager dans la lutte pour la survie physique et spirituelle de nombreuses communautés juives contraintes d’apostasier sous la menace du
meurtre et de l’indigence …
Comme le dit un midrash : « s’il n’y a pas de pain il n’y a pas de Torah  » et le Rambam aurait pu rajouter s’il n’y a pas de vie .. il n’y a pas de Torah  » ..
Les historiens français parlent du complexe de Massada pour décrire le choix du martyr collectif que font par exemple de nombreuses communautés juives d’Allemagne lors des croisades ….
Ce tropisme a quelques fondements et cela n’étonnera pas ceux qui connaissent l’élégie des martyres de Worms qui fut l’élégie des Yamin noraim jusque avant la Shoa. …

Cependant les pères n’auraient pas survécus s’ils avaient choisis en toutes circonstances le martyre ou l’apostasie !
MAIMONIDE ( le Rambam) livre dans ces textes le ressort de la survivance des communautés juives livrées de nombreuses fois au mal et à la douleur physique et morale ..
Ces épitres permettent de se figurer comment le  » Ham Israël  » a fait l’apprentissage de la persécution et de la survivance …
Ce recueil contient :
L’épitre sur la persécution : ce texte traite du  » Kiddush Ha Chem  » ( sanctification du nom divin -traduit par martyre en français ) ..

L’épitre au Yémen :  » fortifiez les mains défaillantes .. affermissez les genoux vacillants …  » un texte sublime plein d’arguments et d’analyses pointues .

L’épitre sur la résurrection des morts : c’est un texte qui argumente sur le monde à venir .
C’est passionnant et le lecteur non hébraïsants découvrira avec étonnement que la résurrection des morts ne va pas nécessairement de soit si on s’en tient au Tannakh ( la bible ) ..

Il y a également une introduction au Chapitre Héléq du traité talmudique du sanhédrin chap. 11. « Tout Israël a part au monde à venir  » ..
Ce texte permet au lecteur curieux d’examiner la vision du judaïsme sur la vie la mort le péché …
Pas d’enfer ni de péché originel dans la pensée hébraïque ..
Libre arbitre .. le mal et le bien sont le lot de toute conscience …
Je pense que c’est un texte qui montre pourquoi la Kabbale put émerger dans la pensée hébraïque ( je pense au Gilgoul ) ..

Les treize articles de la foi sont également au sommaire de cette édifiante anthologie .
 » écoute , Israël ‘le seigneur notre dieux , le seigneur est un ( ou chmo éhad )  » deut 6-4-9

Voici donc des textes édifiants à la portée de tout lecteur motivé …

Une citation du Rambam :  » c’est pourquoi il convient que l’homme surveille sa parole plus que sa fortune , n’allonge pas son discours et ne minimise pas la question  » (épitre à la persécution ) …

Publié dans Non classé | Pas de Commentaire »

L’algébriste par Iain Banks Bragelonne (28 septembre 2006)

Posté par maavar48 le 30 septembre 2011

J’ai pas aimé … snif …

ALORS ! : Euh !
C’est un univers de très grande ampleur aussi riche que le cycle de la culture ..
Des états à l’échelle de galaxies ou de systèmes solaires … des trous de vers … des extraterrestres bizarres qu’il vaut mieux laisser tranquilles ..
des désaccords diplomatiques et bla bla bla …
C’est consistant .. des personnages bien construis et des post-humains soignés .. très étrangers .. très loin de nous …
Je suis assez fan des textes longs mais là je n’ai pas encaissé ..
je n’avais qu’une idée : CELA SE TERMINE QUAND ? ..
J’ai l’impression d’avoir été confronté à de l’inflation imaginative débridée et auto alimenté en boucles rétroactives ..
Une ascension à la vitesse de la lumière vers l’invraisemblable le plus débridé et pourtant j’ai les épaules larges ( mais c’est mieux quand c’est un peu vraisemblable ) …
Franchement ! j’ai l’impression d’avoir exploré le bac d’une essoreuse après avoir circulé dans le tambour d’une machine à laver !!
Des extraterrestres que l’auteur a voulu rendre étrangers et étranges en multipliant l’absurde et l’INVRAISSEMBLABLE ..
Ils sont de la taille d’un immeuble et ils mangent de délicieuses pâtisseries et ils massacrent leurs petits ..
Ils habitent des maisons flottantes dans une géante gazeuse …
Bref : au secours …
Je trouve que l’on est en plein ridicule ..
Par contre des touches humoristiques très réussies .. mais bon !
Enfin heureusement : c’est terminé !

Publié dans Non classé | Pas de Commentaire »

Les samaritains de Alan David Crown Maisonneuve & Larose (6 février 2002)

Posté par maavar48 le 30 septembre 2011

Un excellent bouquin pour prendre contact avec le sujet ….

Savez-vous qu’il est aujourd’hui possible de croiser des samaritains ailleurs que dans une parabole ?
Il en reste environ 700 répartis en deux communautés une à Sichem postée à l’ombre de leur montagne sacrée et l’autre à Holon près de Tel-Aviv. …
L’objet de cette monographie ( qui est rédigée par le spécialiste international sur les samaritains ) est de situer en Un nombre restreint de pages l’histoire des samaritains ..
( Du schisme avec le judaïsme jusque la fin des royaumes hébraïque et jusque l’époque contemporaine ) ..
Compte tenu de la longue durée envisagée ce travail est correctement conçu et ce sans doute grâce à l’excessive compétence de l’auteur ..
Il est donc nettement plus qu’une mise en bouche et il offre à son lecteur un excellente et solide introduction au sujet ..
Mais cependant ce NE sera qu’une bonne introduction malgré tout et néanmoins ..
L’incontournable ouvrage de référence est en anglais : The Samaritans: Their Religion, Literature, Society and Culture  ( de Crown également )

En l’an 721 avant le début de l’ère commune la cité de Samarie fut détruite …ses habitants déportés en grand nombre et des populations mésopotamienes installées à la place …
Selon leurs critères il sont les « Chomronim ha Torah » les gardiens de la loi de Moshé Rabinou …
Selon le judaïsme se sont des hérétiques et de longue date la séparation est consommée ..
C’est la seule fracture absolue de toute l’histoire de la religion mosaïque..
Il y a donc deux peuples juifs …
Ce sont en quelque sorte de vieux croyants ..

Leurs textes sacrés se limitent au pentateuque et leur crédo se résume à :
Dieu est un
Dieu est immatériel et créateur du monde
L’homme fût crée à l’image des anges
La loi fût révélée à Moïse par un ange
Ils espèrent en la venue du Tahéb messie qui restaurera leur religion ..
Sichem est le lieu de l’espérance et non Jérusalem …
Leur culte repose sur la synagogue comme sur le temple ..
Ils possèdent toujours un clergé de prêtres ..
Il conservent vivante la tradition de la vieille écriture hébraïque d’avant l’écriture carrée ..

Etudier leur religion est un processus très fructueux car il impose de jongler avec les textes les rites .. les rituels .. de ces deux peuples dépositaires de la loi de Moïse …
Le samaritanisme a évolué avec les siècles mais son étude nous rapproches du yahvisme d’avant les prophètes.
C’est donc se trouver au commencement …
Leurs rituels sur le mont Guérizim à Schrems sont d’une extrême beauté et la conscience de la continuité millénaires de leur survivance impose clairement une sorte de respect sacré.

Publié dans Non classé | Pas de Commentaire »

Commentaire du Traité des Pères par Moïse Maïmonide Editions Verdier (23 octobre 2008)

Posté par maavar48 le 30 septembre 2011

Cette édition est particulièrement intéressante parce que le commentaire est de Maimoide … : donc nous sommes certains de nous trouver au plus pret du premier testament le nez dans chaque versets …
Mais du fait des éminents commentateurs sollicités .. Nous sommes aussi au plus prêt du talmud ( de lilmoud-étude ) et de la la cabale ( kblt -qui est doné .. reçu ) par les paroles du mahal de Prague …
Les sentences des pères ( aboth ) sont de petits aphorismes dont le sens est clairs …
Ils sont souvent modestes et quelquefois leurs sens laissent perplexes les lecteurs contemporains ..
Très souvent par ailleurs ils sont cependant hermétiques à cause de leur simplicité ( c’est le texte post-biblique le plus ancien qui soit postérieur au canon hébraique ) …
D’où l’intérêt des éditions commentées par des  » mouvances  » et orientations différentes ..
Sachez que ce petit traité talmudique fût probablement le texte le plus lut du judaïsme après le tanakh ( la bible) …
Si on entend par lire : lilmoud ( étude ) alors c’est un texte dont on peut dire qu’il façonne l’âme juive !
Très humblement la grille de lecture que l’on peut proposer au lecteur des pirké aboth s’articule autours des idées (chééloth ?- questions ) suivantes :
Qu’est ce que la torah ( la loi étant à mon humble avis … une horrible traduction pour ce qu’il conviendrai de rendre SOUVENT par « enseignement » )?
Comment se transmet elle pratiquement et comment est il possible de l’enseigner ?
Est il besoin d’être savant pour s’adonner au lilmoud et donc pour dire : je sais ! ?
Que sont la prière et la liberté dans un cadre considerablement ritualisé ?
Quels rapports peut il bien y avoir entre la liberté et le pouvoir ?
Les pirke aboth sont un traité d’éthique et l’éthique est souvent dans de toutes petites choses qui en cachent de bien plus grandes …
Si vous êtes simplement curieux de judaïsme alors lisez ce texte ..
Si vous êtes juif et que vous voulez vous approcher du judaïsme sachez que l’étude en solitaire est considérée comme presque stérile ..
Il faut être plusieurs pour dégager du sens exactement comme il faut être 10 pour prier
à voix haute ( en formant un minyan ) ..
Les pirké aboth sont très difficiles d’accès et cela précisément du fait de leur simplicité !
Éthique et liberté sont au centre des écrits des pères cherchez les bien ( sourires ) …

Publié dans Non classé | Pas de Commentaire »

LES MORMONS par Massimo Introvigne

Posté par maavar48 le 30 septembre 2011

Au pays du lac salé …,

En introduction deux choses :
Le mormonisme est un phénomène religieux passionnant à étudier.
Il existe une institution fabuleuse en Italie : le centre d’étude des nouvelles religions.

Mon premier contact avec cette religion fut assez folklorique : je me suis retrouvé à débattre avec un jeune homme très bien élevé qui me soutenait que les amérindiens était apparentés aux hébreux !
Au premier abord j’étais SINCEREMENT désolé pour lui et considérablement gêné !
Ce sujet m’a tellement passionné que j’ai séjourné un mois à Salt Lake City ( une durée que j’ai intégralement consacré à discuter affaires avec eux ( sourires )) …
Il m’a été très difficile d’entrer en profondeur dans le sujet car autant les membres de cette religion sont empressés à vous prêcher pour votre salut autant ils donnent peu de choses car beaucoup relèvent de l’initiation progressive et découlent de la preuve d’un solide engagement mais il est assez facile de reperer les points de tensions ( nature de la divinité et leur christologie par exemple …)..
Cependant j’y suis un peu parvenu car étant en parti d’origines juives et de confession juive il est apparu qu’ils tenaient à débattre et à justifier leurs pratiques des baptêmes post mortem des personnes décédés …
La communauté juive américaine a entrepris énormément de procès contre les mormons sur ces problèmes.
De ce fait ils étaient très soucieux de débattre avec moi sur la vie après la mort et sur le sens du bapteme .. j’ai pu mesurer à quel point ils sont persuadés que la vie post mortem est une réalité qui débouche sur la vie à nouveau.
Par ailleurs je trouve que le rapport assez intense qu’ils entretiennent avec leur temple est très analogue à celui que le judaïsme entretenait avec le Béth ha migdash (temple de Jérusalem) encore que les mystères et la connaissance en font une étape initiatique capitale ( c’est aussi un geste d’allégeance ) ….

L’auteur de ce livre gagne à être connu et je ne saurais trop inviter les gens curieux d’en savoir plus sur la phénoménologie du fait religieux à la sauce très contemporaine de faire un petit tour du côté de chez lui ! (chez l’auteur) …
Ce livre est une très bonne étude du sujet et le plan est brillant …
L’histoire …. La sociologie …. Le fond religieux de cette foi sont analysés en profondeur et de nombreux textes de premières mains sont livrés à la curiosité du public curieux cette thématique.
L’auteur n’entretient pas de préjugés vis-à-vis de son sujet … Son texte n’est marqué par aucune froideur désagréable ni par aucune sensiblerie.
C’est de la vulgarisation de haute volée très agréable à lire et qui a de surcroit l’incomparable mérite de contraindre le lecteur à laisser ses préjugés au vestiaire sur un sujet assez sensible …

Examiner et suivre ce sujet a été pour moi comme assister « en direct « à la naissance d’une nouvelle religion !!
Les mormons sont assez nombreux et ils peuvent être considérés comme une ethnie.
Ils constituent 80 pour cent de la population de l’Utah.
Ils ont leurs universités … Leurs traditions et la singularité des dogmes de leur religion fait qu’ils ont un mode de vie excessivement singulier …

Pour le reste je me bornerais à lister des croyances qui leurs sont très spécifiques :
-la vie commence avant la naissance.
-la divinité continue de s’exprimer quotidiennement.
-La situation de tout à chacun après son décès EST assez « vivante » au sens propre du terme.
-L’idée qu’ils se font de la divinité est très singulière et assez peu divine selon moi.
Mais là !: ce sont des choses très difficiles à étayer.
Enfin je dirais que le « canon » n’est pas fixé et c’est assez déroutant.
Ce que je trouve assez etonnant : c’est que le mormonisme fonctionne nettement à la manière d’un culte à mystere antique .. !

Ce livre ne traite pas de ce que d’aucun qualifie de dérives sectaires c’est un autre sujet qui est assez documenté en anglais ..

Publié dans Non classé | Pas de Commentaire »

Histoire du far west. LEMONIER LEON

Posté par maavar48 le 30 septembre 2011

Je suis un peu triste de commenter cet exellent ouvrage !!

…. Car cette somptueuse étude historique n’a strictement aucune chance d’être rééditée …
Elle est pourtant excellente et précieuse …
L’auteur ne mobilise pas vraiment les sciences sociales pour son analyse du sujet.
Cependant il reste très prêt des sources qu’il sait exploiter d’une façon magistrale avec énormément de pertinence et d’objectivité.
Le style est avenant et si la forme ne prime pas sur le fond il faut souligner que c’est excessivement digeste et agréable à lire …
Sur le fond :
Un plan en quatre parties :
1 Le Prophète Joseph Smith
2 Nauvoo la belle
3 Le Lac Salé
4 La lutte contre le gouvernement fédéral
L’auteur analyse très finement la vie du prophète de cette religion et le contexte religieux très particulier en Nouvelle Angleterre au moment ou il commence sa prédication et où il commence la rédaction manuscrite des textes sacrés de cette religion.
Avant de s’établir en Utah LES MORMONS tentèrent un premier établissement dans l’Illinois et ce fut un cinglant échec car ils furent violement rejetés par la population au faire et à mesure que ce territoire se développait.
Ce fut cependant une étape clef dans le développement de cette religion …
Bien des choses se structurèrent à cette époque…
La prééminence dogmatique du prophète… le principe de la révélation permanente … la polygamie …
Les deux derniers chapitres traitent de l’établissement en Utah et sur la structuration définitive du mormonisme et du cadre politique de son évolution.
Le mormonisme a considérablement été en conflit avec le gouvernement fédéral des états unis et l’intégration de ce qu’il faut bien qualifier  » d’ethnos  » dans l’union ne se fit pas sans mal ..
D’ailleurs c’est passionnant à analyser car on peut mesurer à quelque point la religion peuvent générer de l’identité culturelle et de l’ethnicité !!
Il faut objectivement reconnaître que cette histoire est passionnante et ce que je trouve fascinant c’est que l’auteur décortique le processus de naissance d’une religion…
Les documents sont très abondants et il est vraiment très facile de dégager énormément d’ouvertures dans cette abondante documentation …
………………………………………………………………………………………………………………………………………………
Ce texte est un ouvrage d’histoire de qualité et il n’aborde pas les problématiques de dérives sectaires car c’est un autre sujet ….

Publié dans Non classé | Pas de Commentaire »

LE MONDE ENGLOUTI SUIVI DE SECHERESSE par J-G Ballard

Posté par maavar48 le 30 septembre 2011

Ma préférence va nettement au monde englouti …

Un réchauffement climatique imputable à des explosions solaires ( et non aux activités humaines … !! )a provoqué une énorme montée des eaux ..
De ce fait et sous nos latitudes … nous allons de lagunes tropicales en villes au trois quarts submergées ..
Avec des personnages qui survivent grâce aux système D et à une bonne dose de marginalité ..
Le milieux naturel triomphe de la civilisation .. et les changements s’imposent aux personnages .. les contraignent .. bousculent LEUR VIE INTERIEURE .. les marquent et les influencent ..
Un récit très poétique et très réussis …
Le personnage principal ( un biologiste ) … décidera à s’enfoncer dans le sud … alors que c’est le mouvement contraire qui prévaut chez les gens moins curieux ou tout simplement doués de bon sens …
Un très bon roman ..

Sécheresse fonctionne différemment
Il y a moins de mouvement et de  » route  » .. mais c’est un peu la même chose que le monde englouti..
Les personnages s’adaptent contraints et forcés avec plus ou moins de pertinence et de résonances intérieures à
ces changements dramatiques …
Dans sécheresse la pollution des océans perturbe fortement le cycle de l’eau … et l’Europe devient un désert …
Le quotidien d’un monde qui meurt ….
Ces deux romans sont très bien écrits et nous plongent dans des atmosphères sur réelles qui nous font halluciner..
Deux romans saisissants avec des personnages prégnants de réalités … qui évoluent dans des mondes saisissants de réalisme

Publié dans Non classé | Pas de Commentaire »

BLEUE COMME UNE ORANGE DE NORMAN SPINRAD

Posté par maavar48 le 30 septembre 2011

J’ai quelquefois du mal avec Spinrad …..
Il est parfois entre le commercial racoleur ou le trop politisé ( frisant légèrement la caricature ou la farce sérieuse !! … )
Cependant il écrit bien … des personnages convaincants .. des univers saisissants et solides ..
Un sens éprouvé de l’intrigue , de la mise en scène et dans le cas de ce roman : la mise en place d’un univers tangible , saisissant et effarant …
Dans ce bouquin la Seine ressemble plus à l’amazone qu’au fleuve que nous connaissons ..
Paris est une ville tropicale et les crocodiles ne sont plus confinés au zoo de Vincennes ….
Une sacrée ballade dans un paris tropical …

La ville lumière héberge une conférence sur le climat .. alors que la terre est au bord de bouleversements climatiques irréversibles et mortels ( condition de venus !! ) .
L’économie et le politique sont dominés par de grands cartels internationaux .. ( pas nécessairement occidentaux )
Avec des populations paupérisées et fragilisées ( dureté et âpreté )…
Bref : des drames , de la corruption , des rivalités politiques , du sang …
Cette conférence est donc le lieu de tous les enjeux et dangers ( modélisations du climat ( et répercussions economico-politiques ) , refroidissement de la planète ( qui fait quoi et comment et à quel prix ) … mafia …
Il faudra bien assurer la sécurité de tout ce gratin …et de tous ces malfaiteurs et agents de renseignement ..
Le contexte techno du bouquin est vraiment pas mal sinon !! …
Une réussite sur toute la ligne en fait …
Un thriller ( non dénué d’humour ) sur fond d’apocalypse annoncée … et bien avancée …
Un incontournable roman sf pur jus …

Publié dans Non classé | Pas de Commentaire »

12
 

Parcilha |
le sang coule du métier à t... |
La Tropicale.fr |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | Elle vous ferait de l'ombre...
| poesiedelame
| leslecturesdesabrina